A la Une

RDC : le parcours de Madame Malangu Kabedi-Mbuyi, la nouvelle Gouverneure de la Banque centrale du Congo

Ce lundi 5 juillet, le Président Tshisekedi a nommé Madame Malangu Kabedi-Mbuyi, première femme Gouverneure de la banque centrale du Congo. Elle remplace à ce poste Deogratias Mutumbo Mwana Nyembo en poste depuis 2013.

Ce dernier qui dirigera désormais l'ARCA, l'autorité de régulation et de contrôle des assurances en RDC. 

Méconnue du grand public, la nouvelle patronne de la banque des banques de la RDC a un riche parcours qui plaide en sa faveur à en croire son portrait dressé par le ministère de la communication et médias. 

Née le 1er février 1958 à Kananga dans l'ex-Kasai Occidental actuellement Kasaï-Central, elle est mariée et est mère de deux enfants. 

Elle est allumnie  de l'Université Libre de Bruxelles d'où elle détient sa licence en économie et une maitrise en économétrie.

" Elle a, au cours de sa carrière professionnelle, principalement travaillé comme économiste au Centre d'Economie Appliquée (DULBEA) de l'Université Libre de Bruxelles pendant un an; au Département des études de la Banque centrale du Congo (à l'époque appelée Banque du Zaire) pendant deux ans; et enfin au Fonds monétaire internationale (FMI) pendant 32 ans", indique le ministère de communication et  médias. 

Qui ajoute que sa carrière au FMI a couvert des postes multiples et variés. D'abord économiste dans cinq pays successifs, puis  enseignante à l'Institut de formation du FMI. Avant d'être promue conseillère principale à l'administrateur en charge des pays Africains francophones au Conseil d'administration du FMI. 

Madame Malangu Kabedi-Mbuyi a aussi occupé le poste de représentante résident du FMI au Bénin et au Cameroun, d'assistante au Directeur du Département Afrique, de Chef de Division adjoint et de Chef de mission pour cinq pays. Elle a aussi été Directrice du Centre Régional d'Assistance Technique du FMI pour l'Afrique de l'Ouest.

Parlant des ses connaissances linguistiques, "elle parle couramment le Français et l'Anglais, et possèderait un niveau de connaissance fonctionnelle en Espagnole et en Portugais", a renchéri le ministère que gère Patrick Muyaya.

Sunriserdc.com 

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs