A la Une

RAM : C'est quoi le Billing 2.1 que l'ARPTC vient de suspendre ? explication d'un expert du numérique

Biling 2.0; 2.1, sont des termes techniques du monde numérique devenus très courant depuis quelques mois en RDC au même titre que RAM et IMEI. Cela est dû à l'obligation du régulateur des télécommunications de prélever via les opérateurs, une taxe ou redevance en vue de lutter contre l'entrée au pays des téléphones contrefaits, la mise en place des espaces Wi-Fi gratuits, etc.

Ainsi suite au non respect des consignes de paiement qui consiste à laisser dans son compte un montant minimum de 1,17$ par les utilisateurs, le régulateur a mis en place un système de prélèvement qu'il a dénommé Billing 2.1.  Mais c'est quoi le Billing 2.1 ?

C'est à cette tâche que sunriserdc.com a interrogé un ingénieur en télécommunications aussi membre du réseau des acteurs du numérique qui préfère rester anonyme au vu des enjeux, sa position actuelle et future.

Selon lui, le fonctionnement de Billing 2.1 signifie tout simplement qu'il y a " un  système qui est connecté à tous les operateurs et lance des requêtes progressives vers les bases de numéros".

" Au debut les requêtes étaient plus importantes et ont baissé avec le temps. mais supposons que l'on est face à une base de 5 millions de numéros et 50 milles requêtes par jour. Cela veut dire 100 jours pour contrôler tous les numéros et veiller au prélèvement des frais telqu'initié par le régulateur".

" Dès que Billing 2.1 trouve un numero non en regle de RAM c'est à dire n'ayant pas fait l'objet d'un enregistrement ou paiement des frais dus, ce dernier est mis en mode JAIL (Prison). Il ne peut donc plus émettre jusqu'a ce qu'il paye d'abord RAM. A ce jour plusieurs numeros sont dans ce cas. Donc plus les jours passent et que les requêtes sont envoyées, les numéros en JAIL vont augmenter et la pression sociale aussi".

Ainsi notre interlocuteur indique qu'en français facile, la lettre du régulateur demande donc à la société 5C Energy qui a implémenté le système, le fameux Billing 2.1 de libérer tous les numéros en prison (JAIL) à ce jour. De suspendre les requêtes vers les télécoms pour détecter les nouveaux numéros a mettre en "prison" et enfin réfléchir sur d'autres moyens de le faire.

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs