A la Une

Kinshasa : les pluies de ce mardi ont fait plus de 36 morts dans plusieurs quartiers.

Plusieurs quartiers de Kinshasa se sont réveillés en deuil ce mardi 26 novembre. Des fortes pluies se sont abattues sur la capitale congolaise dans la nuit du 25 au 26 novembre et ont causé plusieurs pertes en vie humaine sans compter les dégâts matériels.

D'après des sources officielles, plus au moins 36 personnes auraient perdu la vie pendant ces précipitations. Encore que c'est un bilan provisoire. 

Dans la commune de Mont Ngafula, les services municipaux dénombrent plus ou moins 17 personnes décédées. "Les eaux de pluie ont envahi toute une famille. Des corps sont encore sous les décombres", dit le bourgmestre Tryphon Woobin interrogé par Top Congo. "Nous sommes en train de déterrer les morts vers Masanga-Mbila et Kindele", a-t-il poursuivi. 

Dans la commune voisine, Lemba, c'est le même désarroi. "Plus de 15 morts", a annoncé le bourgmestre de cette municipalité à la même Radio. "On ne sait pas faire un bilan précis", a-t-il avoué. "Nous continuons de faire la ronde et d'enregistrer les différentes informations. Nous restons prudents puisque le bilan pourrait s'alourdir". 

Toujours selon la même Radio, d'autres morts ont été signalées à Makala et Limete. 

En ce qui concerne les dégâts matériels, on a enregistré des routes coupées en deux à Mont Ngafula et Lemba aux environs de l'Université de Kinshasa, des maisons emportées, etc. 

D'après des informations dignes de foi,  des interventions des autorités locales seraient déjà en train d'être menées auprès des sinistrés.  

Sinon, des analystes estiment que ces problèmes risquent d'empirer si le gouvernement ne jouait pas la carte de l'emménagement des infrastructures routières et de canalisation des eaux. 

Bahati KASINDI

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs