A la Une

Kinshasa : des vendeurs chez Ngobila pour exiger la réouverture du marché Central

Plusieurs dizaines de vendeurs du marché central "Zando" manifestent en ce moment devant l'hôtel de ville de Kinshasa. Ils exigent du Gouverneur de la Ville, Gentiny Ngobila la réouverture du marché Central fermé pour des travaux de rénovation depuis le confinement de la Commune de la Gombe, le 6 avril.

La tension est montée d'un cran ce matin du lundi 29 juin lorsque le même Gouverneur a autorisé le deconfinement de la Gombe sans réouvrir le marché Central. 

En masse ils assiègent l'hôtel de ville avec des manifestations sur fond de chansons à l'honneur de l'ex-gouverneur Kimbuta et à l'endroit du Président de la République, à qui ils rappellent le slogan de son parti " le peuple d'abord". 


VENDRE MÊME AUX ABORDS 

Le média en ligne Actualite.cd qui a pu recueillir des impressions de certains manifestants, fait savoir que pour d'autres, l'autorisation de vendre aux abords de ce marché suffit. 

" Nous sommes fatigués de rester à la maison. Des pays qui ont plus de 100.000 malades ont deconfiné mais nous c’est à peine 6000 cas, donc ces gens ne font pas du bon travail. Nous demandons comme on a deconfiné Gombe, ils ont fermé le marché Zando, qu'ils nous laissent vendre en dehors de Zando, nous vivons grâce à ce marché, qu'ils nous laissent faire nos business à Gombe", déclare un cambiste sur place via ACTUALITE.CD.

La commune de la Gombe était en confinement depuis le 6 avril pour avoir été l'épicentre de la pandémie. Sa réouverture est intervenue ce lundi 29 juin. Mais  seulement quelques activités sont autorisées à fonctionner à savoir les restaurants, les administrations publiques, les sociétés de télécoms et les services publics. Les bars, discothèques et restaurants à la sauvette restent fermés. 

Bahati Kasindi

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs