A la Une

À l'ONU, Fatshi présente la RDC comme la solution à l'urgence planétaire.

Le Président de la RDC, Félix-Antoine Thisekedi Tshilombo s'est exprimé pour la première fois sur la tribune des Nations-Unies (NU) à New-York (USA). C'était à l'occasion de la 74è session de l'Assemblée générale des UN.

Sans aller par le dos de la cuillère, le Président congolais a étalé les urgences planétaires actuelles. Il s'agit entre autres de la pauvreté, le réchauffement climatique. Aussi il a expliqué que tous ces problèmes peuvent trouver leurs solutions dans l'immense capacité  écologique de la RDC. " Notre sort à tous, riche ou pauvre, est lié. Dans cette Afrique, mon pays a des capacités pour la survie de notre humanité", déclarait-il du haut de la tribune des Nations-Unies. 

Il a également ajouté que la loi du plus fort n'a jamais réussi à développer le monde. Dans beaucoup de pays, elle est à l'origine des frustrations populaire dont les conséquences sont le terrorisme, les migrations et les exodes,etc. " Plutôt que de concentrer l'exploitation de nos minerais sous un angle monopolistique, mon pays s'ouvre au monde pour l'exploitation réglementée de ses ressources. En échange, nous voulons les emplois, l'industrialisation pour nos populations", expliquait Félix-Antoine Tshisekedi devant l'Assemblée de l'ONU. 

Ce discours reste dans la ligne droite de ses messages depuis son élection et ses multiples voyages vers l'extérieur du pays. Dans ses speechs, Fatshi ne fait que soigner l'image du Congo. Cette dernière dont la "mauvaise presse" demeure le principal frein pour la plupart des bailleurs et investisseurs. 

Bahati KASINDI

Show More
  • Mbomma

    Notice: Undefined index: commentair in /home/cp1058685/public_html/postview.php on line 322

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs