Sunrise Eco

RDC : un projet de connexion internet à bas prix pour les populations des coins reculés en cours

Le Chef du Gouvernement de la RDC, Sama Lukonde a reçu la délégation de la société canadienne "Nuran Wireless" samedi 10 juillet. Cette séance de travail s'inscrit dans le cadre de son programme de réduction de la fracture numérique sur l'ensemble du territoire congolais par le désenclavement des zones rurales et ultra-rurales.

Les deux parties ont échangé sur la mise en œuvre au courant de cette année, d'un projet de connexion internet à bas prix et accessible pour les populations des coins reculés de la RDC, c'est-à-dire les villages et autres périphéries.

Cela est possible grâce à une technologie qui se sert des basses fréquences et de l’énergie solaire pour garantir une connexion internet moins chère, accessible à toutes les couches de la population même dans des coins où l'électricité n'a jamais existé, a expliqué la directrice pays Cécile Kambeya. 

" Nous allons travailler avec des opérateurs locaux également dont Orange RDC. Notre ambition est que le premier lancement se fasse le 29 octobre 2021. A cette période-là, nous envisageons déjà d'avoir environ 200 sites opérationnels. Mais notre objectif est de couvrir toute la RDC dans 40 mois", ajoute-t-elle visiblement satisfaite des assurances du Premier Ministre qui affirme soutenir complètement leur initiative. 

De son côté, le Directeur des Opérations du Groupe Nuran, Gael Campan ajoute que ce projet sera déployé dans un premier temps sur " 2000 sites, ou 2000 stations radios seront installés dans des régions les plus reculées de la RDC où les services télécoms n'ont jamais mis leurs pieds", indique-t-il. 

"Il permettra à plus de 2000 personnes selon le site d'être connectés au reste du réseau et d'être enfin en contact avec leur famille, soutient-il, en garantissant un accroissement des activités économiques et la création des richesses pour ces populations et le pays", renchérit Gaël Campan. 

La RDC via son programme de migration vers l'économie numérique s'est ouverte à plusieurs initiatives publiques et privées pour garantir un accès à Internet à toute sa population. Depuis l'année passée, elle a lancé l'implémentation du registre des appareils mobiles (RAM) pour lutter contre les appareils mobiles contrefaits et financer concomitamment des projets visant l'inclusion numérique sur son territoire. 

Bahati Kasindi 

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs