A la Une

Covid-19 : les équipes engagées à la riposte réclament 3 mois d'arriérés de salaire

Spectacle hors du commun ce samedi 4 juillet sur les artères de Kinshasa, plus précisément aux abords du palais du peuple.

Une caravane motorisée transportant des médecins, infirmiers, chauffeurs, techniciens et personnel paramédical engagés dans la riposte à la Covid-19 en République démocratique du Congo a sillonné la ville de Kinshasa. Ces compatriotes réclament le payement de 3 mois de salaire comme le montre si bien les affiches et posters qu'ils exhibent depuis leurs véhicules. 

Un spectacle désolant pour le pays et les autorités qui prétendent avoir tout mis en œuvre pour lutter contre la pandémie de la Covid-19.  

Ces médecins dans la rue, les cas de contamination ne font que croître de manière exponentielle. À ce jour le cumul des cas fait 7 379 cas (un probable) dont 182 décès (un probable) et 2 961 guéris.


L'on se demande où vont les sommes que le Gouvernement Congolais dit vserser pour cette  cause. D'autres observateurs vont jusqu'à exiger "voir clair" sur les multiples donations des particuliers répondant à l'appel de solidarité du Chef de l'État. Si ce n'est pour soutenir cette lutte, à quoi servent-elles.

Sunrise RDC


Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs