Monde

Grand ami du Zaïre et du Congo, Jacques Chirac est décédé

L'ex-président français Jacques Chirac est mort ce jeudi 26 septembre 2019 à l'âge de 86 ans. Il aura été l'un des Présidents de l'hexagone qui aura le plus fait parler de lui en Afrique.

Selon un article de Jeune Afrique, Jacques Chirac a tissé des liens très étroits avec l'Afrique, dont il se disait l'un des plus fervents avocats. Ses contributions se concentraient plus dans les aides humanitaires entre autres, la lutte contre le paludisme et le sida, annulation de la dette... 

Et de soutenir que la France de Jacques Chirac plaidait en faveur de ses anciennes colonies devant le Fonds monétaire international ou la Banque mondiale. Elle bénéficiait en retour de leur soutien diplomatique.

En RDC, on parle de Jacques Chirac comme le grand ami de l'ex-président Mobutu Sese Seko en particulier et du Congo en général. Ce dernier qui aura régné 32 ans sur ce pays qu'il avait rebaptisé le Zaïre. 

Il aura aussi été l'un des confidents de Mobutu pendant ses derniers instants avant l'arrivée de l'AFDL de Laurent-Désiré Kabila. En témoigne d'ailleurs cette dernière lettre du "Roi du Zaïre" à son homologue Français que Sunrise RDC publie en fin de cet article. 

À noter que cette coopération s'est poursuivie jusqu'aux ères Kabila Fils. 

BK


"Lettre de Mobutu à Chirac"

Kinshasa, le 11 mai 1997

À Son Excellence Monsieur Jacques Chirac
Président de la République française

Monsieur le Président,

Avant toute chose, je tiens à vous présenter mes salutations sincères. À vous, tout autant qu'à Madame votre épouse. Au nom de la très longue amitié qui nous lie depuis plus d'une décennie.

Aujourd'hui, la situation est pénible pour moi. Devant la gravité du moment. D'abord, au niveau de mon pouvoir où j'ai perdu l'efficience sur la population. Ensuite, au niveau militaire, il m'est impossible de freiner l'avancée des rebelles vers Kinshasa qu'ils peuvent atteindre à n'importe quel moment.

S'agissant de Kinshasa, je ne peux favoriser un bain de sang inutile. Car, en tout état de cause, les rebelles l'atteindront bien. Tout étant affaire de temps.

Faut-il vous rappeler que je fais face à une guerre injuste ? Aujourd'hui, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne par l'intermédiaire de l'Afrique du Sud, de l'Ouganda, du Rwanda et de l'Angola utilisent le chef de bande Laurent Désiré Kabila pour me poignarder dans le dos profitant de ma maladie.

Autrefois, les Etats-Unis ont été mes alliés, souvenez-vous de l'épisode angolais. Je me réserve le droit de publier dans les prochains jours mes mémoires. Alors, le monde entier saura enfin des vérités insoupçonnées jusqu'ici.

Mon ami, vous savez aussi bien que moi que le chef de bande Laurent Désiré Kabila est une personnalité douteuse, génocidaire et inappropriée pour diriger le Zaïre comme chef de l'Etat. J'ai tout essayé pour empêcher cela. Mais ses maîtres occidentaux, les Etats-Unis en l'occurrence le soutiennent et l'encouragent dans cette voie.

Devant l'obstination américaine et la dégradation continue de mon état de santé, je suis obligé de vous annoncer mon intention de transférer le pouvoir à Kabila lors de notre prochaine rencontre sur Utenika le 14 mai prochain.

Que Dieu aide le Zaïre

Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Waza Banga
Président de la République

Tiré de l'Avenir du 30 Novembre 2000.

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs