A la Une

Télécom : l’ARPTC et l’INACOM unis contre les roamings accidentels et des interférences mutuelles aux frontières

L’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunication du Congo (ARPTC) et l’institut angolais des communications (INACOM) vont travailler ensemble sur la gestion des fréquences aux frontières. C’est le résultat d’un protocole d’accord signé depuis le 9 août 2021 à Moanda entre le Président de l’ARPTC, Christian Katende et le PCA de la firme angolaise Pascoal Borges Ale FERNANDES.

Les deux organisations entendent par la signature de ce partenariat coopérer et coordonner de concert les fréquences aux frontières entre la République Démocratique du Congo et la République d’Angola de façon harmonieuse.

 

A en croire l’institution congolaise, « la rencontre de lundi 9 aout 2021 était consécutive à une autre réunion de travail qui avait eu lieu le 21 juin 2021 à Cabinda en Angola entre les experts de l’ARPTC et de l’INACOM. Celle-ci était élargie aux opérateurs de téléphonie mobile des deux pays respectifs. L’objectif de cette séance de travail était de mettre un terme aux problèmes de couverture transfrontalière occasionnant des roamings accidentels et des interférences mutuelles », indique l’ARPTC dans une publication sur sa page Facebook.

 

Bahati Kasindi

 

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs