A la Une

Ngobila à Lamuka : " marcher le 30 juin c'est saboter la mémoire de la République "

La plateforme politique Lamuka devra se choisir une autre date pour sa marche initialement prévue ce 30 juin. Le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila, épicentre des activités de rue de Fayulu et Cie, vient de dire non stratégiquement à cette famille politique.

Dans une correspondance signée le 27 juin, Gentiny Ngobila porte à la connaissance du trio Fayulu-Katumbi-Bemba que la ville ne sera pas capable de gérer leur activité le 30 juin. Le successeur de Kimbuta appuie son idée par le caractère sacré, solennel et commémoratif que revêt cette date pour laquelle Lamuka a jeté son dévolu. " Je suis dans le regret de ne pouvoir prendre acte de votre activité au regard de la date sacrée et commémorative du 30 juin qui devrait être respectée par tous les compatriotes. Organiser des marches de revendication à cette date friserait le sabotage contre la mémoire de la République", a-t-il indiqué dans sa lettre.

Lamuka avait annoncé des actions de rue en la date du 30 juin 2019. La plateforme avait annoncé vouloir revendiqué la vérité des urnes. Et aussi faire pression aux institutions de la République notamment la Cour constitutionnelle suite à l'invalidation de ses députés. Ces derniers qui campent devant la haute cour pour la même raison  depuis l'annonce de arrêts portant invalidations de ses élus.

Lisapo

Show More

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs