A la Une

Urgent : le PPRD également en sit-in au palais du Peuple

Coup pour coup, c'est la startégie que les partis politiques congolais ont choisi d'adopter en cette mandature dirigée par Félix Tshisekedi. Comme l'Udps lundi 10 juin dernier, les militants du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD) sont également descendus en sit-in au siège du parlement congolais ce mercredi 12 juin, soit 48 heures après leurs partenaires.

Aujourd'hui, on assiste donc à la réponse du PPRD à celle de son allié de circonstance. L'Udps qui était dans la rue 48 heures plus tôt pour exiger des poursuites judiciaires à l'encontre du Député Nawej pour ce qu'ils ont considéré comme outrage au chef de l'État. 

Ainsi, coiffés tous des bérets rouges, des militants de l'ex-parti au pouvoir viennent pour une manifestation de solidarité envers l'Assemblée nationale qui serait selon eux sujette à des critiques acerbes, a-t-on appris du média en ligne Lisapo.info, le premier à livrer cette information. 

Tout avait commencé avec les ordonnances signées par le chef de l'État, Félix Tshisekedi, nommant des mandataires à la tête des sociétés publiques à savoir la SNCC et la Gecamine. Le FCC soutenait que ces décisions violaient la constitution. C'est dans ce cadre que le député Nawej avait déclaré : " Je continue à croire que le Président avait signé ces ordonnances inconsciemment ". Une phrase qui n'a pas laissé les élus de l'UDPS sans voix. 

Bahati KASINDI

Show More

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs