A la Une

Prisonniers politiques : Franck Diongo parmi les graciés de Fatshi

L'opposant congolais Franck Diongo, Firmin Yangambi et plusieurs autres prisonniers politiques viennent de bénéficier d'une grâce présidentielle d'après une ordonnance lue ce mercredi 12 mars 2019 à la télévision nationale.

Cette décision fait suite à la mesure de décrispation promise par le chef de l'État lors de la présentation de son programme d'urgence pour ses 100 premiers. 

La Cour de cassation avait confirmé le 5 septembre 2017 la condamnation à 5 ans de prison ferme du président du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP).

C'était après que la Cour Suprême de Justice l'ait reconnu  comme l’auteur intellectuel de l’arrestation arbitraire, séquestration, tortures, coups et blessures sur des militaires de la Garde républicaine (Moura : ndlr). L'événement s'était déroulé dans sa résidence du quartier des Anciens Combattants, à Binza/Ozone, en décembre 2016.

Franck Diongo Shamba est un homme politique du Congo-Kinshasa. Il a été député pour Lukunga à l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo et président du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP).

Sunrise RDC

Show More
  • Michel sheba.

    Notice: Undefined index: commentair in /home/cp1058685/public_html/postview.php on line 355

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs