Société

Agriculture : le congolais Sanginga Nteranya Directeur Général de l'IITA, sera couronné pour son engagement dans la lutte contre la dépendance alimentaire en Afrique

Le congolais Sanginga Nteranya, actuellement Directeur général de l’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA), était face aux médias congolais et nigérians ce jeudi 25 novembre depuis le Nigéria. C'était en prévision de son couronnement par le roi traditionnel des Yorubas Oba Enitan Adeyeye, Ojaja II prévu le 11 décembre 2021 sur place en tant que "chef leader de la semence, de la Richesse et de la Prospérité originaire du Ier Roi Yoruba, Oduduwa ".

Son élévation fait suite à son engagement depuis 2011 à la tête de l'IITA dans la lutte contre la dépendance et l'insécurité alimentaire sur le continent africain en général et en République Démocratique du Congo en particulier. Cette cérémonie prévue au palais « d'Ooni » dans l'État de l'Osun, en terre nigériane, permettra de couronner le premier africain noir à diriger cette organisation mais aussi pour "son engagement exceptionnel à promouvoir les initiatives dans le secteur agricole. Celles qui ont placé le continent africain sur la scène mondiale". 

Parmi ses autres prouesses qui justifient son couronnement par le roi traditionnel Ojaja II, il y a l'orientation et la vision qu'il a impulsé au sein de cette institution. Il a engagé cette organisation vers le Développement d’une nouvelle génération d'agriculteurs, d'entrepreneurs agroalimentaires et dirigeants scientifiques tout en accompagnant les pays africains à mettre en place des systèmes ou des politiques agricoles nationales durables en Afrique subsaharienne.

L'Institut international d'Agriculture tropicale (IITA) est une institution à but non lucratif qui s'investit dans la mise en place des innovations dans le domaine agricole afin de relever les défis les plus pressants de l'Afrique dans la lutte contre la faim, la malnutrition, la pauvreté et la dégradation des ressources naturelles.

En outre, l'IITA travaille pour l'amélioration des moyens de subsistance pour garantir la sécurité alimentaire, nutritionnelle et la création de l'emploi.

Bahati Kasindi 

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs