Société

Kinshasa : Gabriel Mokia aux arrêts

Gabriel Mokia, candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018, a été arrêté mardi 26 novembre à Kinshasa. Il est poursuivi pour tentative de meurtre.

D’après le commissaire provincial de la police, général Sylvano Kasongo, M. Mokia a été entendu par un officier de la police judiciaire à la suite de la convocation lui lancée la semaine dernière.

Après son audition, il a été arrêté et déféré au parquet près le tribunal de grande instance de la Gombe. Le général Kasongo affirme que le prévenu « a expliqué l’acte d’agression commis par lui à l’aide de son véhicule contre mademoiselle Lisombo Poso », en date du 22 novembre :

« Ç’a été fait sciemment. Après la discussion entre son garde du corps et la victime, lui (Mokia) est venu avec son véhicule pour cogner la dame (…) Ce n’était pas un accident de circulation puisque. »

Radio Okapi 

COMMUNIQUE

Le commissariat provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa informe les kinoises et kinois que l'acteur politique Mokia Gabriel a été entendu ce mardi 26 novembre 2019 par un officier de police judiciaire suite à la convocation lui lancée la semaine dernière. Monsieur Mokia devait expliquer l'acte d'agression commis par lui, à l'aide de son véhicule, contre mademoiselle Lisombo Poso en date du 22 novembre 2019.

Après son audition, l'acteur politique Mokia Gabriel a été déféré au parquet de grande instance de la Gombe. Le  procureur le poursuit pour tentative de meurtre  contre mademoiselle Lisombo Poso.

La police ayant fait son travail, le dossier suit maintenant désormais son cours au parquet.


Fait à Kinshasa, le 26 novembre 2019


Le commissaire provincial et commandant ville

KASONGO KITENGE Sylvano

Commissaire divisionnaire adjoint


Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs