Société

Chantiers des Saut-de-mouton : le vent et la pluie dévoilent le mystère !

Il s'est agi d'un spectacle digne d'un match de football auquel ont assisté les habitants de Tshangu et les usagers de cette nationale numéro 1 qui se sont retrouvés dans cette partie Est de Kinshasa avant la pluie de vendredi 13 septembre.

Les espoirs des habitants de Tshangu de voir enfin le grand boulevard Lumumba, l'unique les menant vers le Centre-ville être entièrement opérationnel avant le mois de décembre 2019, viennent de s'envoler. Enfin presque. Les sauts-de-mouton de cette partie de la ville sont loin d'être finis au regard de ce qui a été constaté dans la soirée de ce vendredi 13 septembre après que dame la pluie ait saccagé l'enclos du site du chantier de Debonhomme. 

La population s'est mise à hurler dans tous les sens lorsque le vent a détruit l'enclos en tôle métallique bleue construit au tour du chantier du Saut-de-mouton de Debonhomme entre le Pont Matete et la rivière Ndjili. Ces derniers devenus très encombrant et à l'origine des graves embouteillages. À la surprise générale, pas grand chose en termes des travaux entre ces quatre murs de tôle. Que du sable entassé et quelques matériaux de construction seulement.  

Il en a été de même pour le site du Marché de la Liberté un peu plus loin de là. Aussi détruit par le vent dans la même soirée. Là encore, les travaux ne semblent pas avoir avancé. On pouvait seulement entendre les passant se plaindre de ce qu'ils considèrent comme du retard dans la finalisation desdits travaux. "Tu sikoyo vraiment eza kaka boye? Toko suka wapi na bâ mvula oyo? ( traduisez : jusqu'à aujourd'hui, c'est encore comme ça ? Que ferons-nous avec ces pluies qui commencent?)", s'interrogeait une des passagers d'un taxi bus dans lequel se trouvait notre reporter. 

Un autre sur la bordure ne cessait de se plaindre :" Vraiment, baza ata na souci na biso te (traduisez : ces gens ne se soucient guère de nous. On souffre déjà assez avec les embouteillages ", disait ce monsieur visiblement la trentaine. 

Le Gouvernement de la RDC avait lancé les travaux de construction des Sauts-de-mouton à travers la ville de Kinshasa pour lutter contre les embouteillages. Le président de la République avait personnellement effectué une descente sur le terrain pour s'enquérir de l'état d'avancement des chantiers. Il en était ressorti que le premier saut-de-mouton serait finalisé entre septembre et novembre.  
Bahati KASINDI

Show More

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs