Société

RDC : Ouverture du procès en appel de l'affaire Kamwina Nsapu branche de Kinshasa

La Cour militaire de Kinshasa Gombe a ouvert, ce mardi 27 août, le procès en appel de l'affaire opposant le ministère public aux 36 prévenus présumés miliciens du mouvement Kamwina Nsapu.

Deux accusés seulement sur les trente six se sont déclarés absents au cours de cette instruction introductive pour des raisons de maladie.

Après identification des prévenus, il appartenait à la Cour militaire de la Gombe de procéder par  la vérification de sa  saisine.

Une étape qui a donné lieu à un bref débat entre les avocats de la défense, ceux des parties civiles et l'organe de la loi sur des questions d'ordre procédural.

Après avoir écouté les uns et les autres, la Cour a levé la séance en renvoyant la cause au 13 décembre prochain, question, a indiqué le juge président, de permettre à toutes les parties de bien s'imprégner du dossier.

"Nous avons interjeté appel pour attaquer  le jugement rendu par le Tribunal militaire de garnison Kinshasa Gombe, au premier degré. Nous attendons le moment indiqué pour présenter nos moyens de Droit démontrant l'irrégularité du jugement prononcé par le premier juge", a indiqué Me Balaire Odimba, avocat de la défense.


Rappelons que cette audience intervient après le verdict prononcé sur cette affaire au premier degré le 13 décembre 2018 par le Tribunal militaire de garnison Kinshasa/Gombe.

Ces trente six prévenus sont accusés de terrorisme, meurtre, assassinat et de plusieurs autres infractions. 

Orly-Darel Ngiambukulu/CP 

Show More

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs