Société

ONIP : le nouveau comité annule toutes les décisions contraires aux instructions de la Présidence de la République

Richard Ilunga imprime ses marques à l'Office national de l'identification de la population (ONIP). Dans une décision du 16 juillet, la première depuis son entrain en fonction, le nouveau Directeur général annule toutes celles de son prédécesseur qui entrent en conflit avec celle du Conseil d’Administration prises lors de sa session ordinaire du 17 décembre 2019 et l’instruction de la Présidence de la République du 25 janvier 2019 relative à l’interdiction de procéder aux mouvements du personnel de l’Administration Publique.

Ces décisions qui violent intentionnellement les mesures gouvernementales et du Conseil d'administration de l'ONIP sont celles des 13 et 16 mars derniers. Elles portaient sur la désignation des cadres de commandement de l’ONIP, tant au niveau national qu’en province, à la désignation des membres de la cellule des experts de l’ONIP et à la Commission d’affectation collective des cadres et agents de l’ONIP. 

" Toutes ces décisions sont d’office retirées et leurs bénéficiaires interdits de s’en prévaloir tant auprès de tiers, que devant l’Administration Publique. N'est agent de l'ONIP que la personne dont le nom est repris sur la liste déclarative du personnel du 24 janvier 2019", conclut Richard Ilunga dans sa lettre.

La présidence avait suspendu tout recrutement, mise en place et dépenses autres que celles liées aux charges des agents dans l'administration publique jusqu'à l'installation du nouveau gouvernement. C'était le 25 janvier, un jour après la prise des fonctions Félix Tshisekedi comme Président de la République. 

Bahati Kasindi

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs