Société

L'hypermédiatisation du Covid fait oublier les ravages du paludisme

Le 25 avril de chaque année est célébré la journée mondiale de lutte contre le paludisme. Ce dernier tue plus que le covid-19 dans le monde.

Cette maladie qui touche particulièrement l'Afrique n'a pas encore de vaccin et continue son ravage. 

À l'occasion de cette célébration en cette année où le Covid-19 occupe tout  l'espace médiatique au monde, les experts alertent sur la situation car cette focalisation sur le Covid-19 ne va qu'aggraver la situation et faire baisser la garde dans la lutte contre ce fléau. 

Cette l'hypermédiatisation sur le Covid fait  oublier que cette maladie a touché 228 millions de personnes et a tué 405 milles personnes dans le monde rien qu'en 2018.

La situation va s'empirer car la mobilisation de fonds dans cette lutte a été orientée vers le Covid, la distribution des moustiquaires imprégnées d'insecticides  a été abandonée et la sensibilisation ne concerne que le corona virus depuis le début de l'année. 

Des millions d'enfants souffrent particulièrement en Afrique Sub-Saharienne avec des centaines de milliers de morts dans un silence absolue. 

Lutter contre la propagation  du Covid-19 ne doit pas occulter celle des autres maladies graves qui nous déciment en silence.

Teddy Gile

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs