A la Une

Dossier 100 jours : liberté provisoire refusée à Kamerhe, focus sur le désengorgement des prisons

C'est désormais sur la mesure de désengorgement des prisons envisagé par le gouvernement pour lutter contre la propagation de Covid-19 en milieux carcérale, que réside le dernier espoir d'une probable remise en liberté de vital Kamerhe. Ce, avant la date de la prochaine audience fixée au 25 mai.

Pour la  fois consécutive, la Chambre de Conseil vient de rejeter sa demande de liberté provisoire sollicitée par ses avocats. 

Son coaccusé, Jamal s'est vu également refusé la même requête. 

C'est depuis le 8 mars que les deux personnalités sont détenues à la prison centrale de Makala pour détournement présumé des fonds publics destinés au volet " construction des maisons préfabriquées " du programme d'urgence de Félix Tshisekedi. 

Bahati KASINDI

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs