Sunrise Vitrine

Publicité : Vodacom Congo et l’usage efficient de la sonnerie d’attente

Table ronde de Kabasele Tshamala alias "Grand Kale" est la chanson que l’on peut désormais entendre lorsqu’on lance tout appel téléphonique à destination d’un numéro Vodacom en RDC.

Depuis le début de la pandémie en RDC, chez Vodacom Congo, les musiques promotionnelles utilisées lors des sonneries d’attente ont laissé place à celles qui sensibilisent notamment sur la santé et le civisme. 

Dès l’annonce des premiers cas de Covid-19 en RDC, les entreprises privées et publiques dont celles des télécoms ont réfléchis sur la manière d’apporter leur contribution à la lutte contre cette pandémie. Avec le concours du ministère de la Santé, on a vu des panneaux d’affichage qui sensibilisaient sur les gestes barrières, des campagnes de marketing digital portant essentiellement sur les différentes mesures de prévention contre cette maladie qui faisait déjà rage à travers le monde et dont l’arrivée sur le sol congolais n’augurait aucune bonne nouvelle. 

Contourner les obstacles

Mais encore qu’il faut faire face aux caprices des abonnées et cibles visées. C’est là que pour sa part, Vodacom a réussi à contourner la non-lecture ou la suite de non-ouverture que les personnes visées réservent aux messages de sensibilisations ou de promotion venant de l’opérateur. Ce réseau de téléphonie mobile a pensé parrainer la production d’une chanson de sensibilisation sur les mesures barrières à adopter pour limiter la propagation de Covid-19, intitulée « Stop Corona » là où les autres réseaux n’utilisaient qu’un simple message lu par une voix de femme. Ce tube qu’il va également imposer comme « sonnerie d’attente ». Donc, en appelant tout numéro Vodacom, on était obligé de tomber dessus. Pari gagné ! 

Vodacom Congo a réédité l’exploit avec la Chanson « Table Ronde » en raison de la fête nationale congolaise célébrée chaque 30 juin depuis 1960. Pour faire oublier les vicissitudes de la vie dues aux restrictions imposées par la crise sanitaire, ce réseau a mis en exergue la chanson « Table ronde » de Kabasele Tshamale plus connu sous le nom « Le Grand Kallé ». 


C’est donc à ce rythme que les Congolais vibrent ces derniers temps à chaque fois qu’ils lancent un appel vers un numéro du réseau Vodacom. Une chanson qui rappelle les efforts fournis par les autorités de l’époque pour ramener coûte que coûte l’indépendance après la table ronde de Bruxelles.

Cette astuce nous rappelle les propos de l’artiste Yousoupha dans Espérance de vie : « S'ils pouvaient, ils nous mettraient même des spots de pub dans nos rêves ». À nous de répliquer : « En quoi est-ce mal si ces messages visent l’éveil de conscience ou la prévention ? »

Bahati Kasindi 

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs