Sunrise Vitrine

Le Collectif Biso Diaspora prime des Congolais à l'aune des 60 ans d'indépendance de la RDC

La Cérémonie de remise des prix aux Congolais qui se distinguent en leur manière pour écrire l'histoire de la République démocratique du Congo depuis l'indépendance, a eu lieu mardi 30 juin dernier à Paris en France.

Les primés sont issus de tous les domaines de la vie dont le Sport, la politique, la culture, la religion, et bien d'autres. Ce, conformément à la volonté de Monsieur Jean-Pierre Mutamba initiateur de " Biso", ce projet qui rassemble les Congolais, toute tendance cpnfondue, autour d'un seul objectif: le développement du Congo. 

À la tête de cette organisation à Paris en France, la journaliste et correspondante de B-one Télévision en France Mireille Kabala. C'est à elle que l'ambassadeur et Directeur général de B-one Télévision a confié la responsabilité de faire vivre ce projet depuis le vieux continent. 


Ainsi au cours de cette cérémonie haute en couleur, Emeka Mamale, le footballeur dont tous les passionnés du ballon rond d'Afrique et du Congo reconnaissent le style et la qualité de jeu unique, a reçu le trophée Biso à titre posthume. Comme lui, le prophète Simon Kimbangu a été récompensé. 


" Simon Kimbangu, Mâmale sont parmi les rares personnes qui peuvent encore raconter et faire raconter l'histoire du Congo juste par leurs noms, d’où nous les primons pour leur bravoure et abnégation", a expliqué Mireille Kabala, l'organisatrice de cet événement. 

Les autres personnalités à avoir été reconnues comme ayant redoré l'image du pays par le Collectif Biso sont CONSTANT OMARI SELEMANI, président de la Fédération Congolaise de football Association (FECOFA), membre exécutif de la FIFA et vice-président de la Confédération Africaine du football africain et le nouveau sélectionneur des Léopards Football Christian Nsengi Biembe pour sa politique de remettre la sélection nationale sur la place qui est la sienne sur l'échiquier mondial. 

Un pan sur la politique 

" Comme la politique centralise presque tout dans notre pays, nous pensons qu'avec Biso, le Congolais quel que soit son parti politique ou appartenance tribale, mettra son intelligence et savoir pour l'avancement du Congo comme le veut si bien Jean-Pierre Mutamba visionnaire et initiateur dudit projet à l'aune des 60 ans na biso", renchérit Mireille Kabala.