Sunrise Vitrine

Bestine Kazadi : la femme aux multiples casquettes

Femme forte, femme intellectuelle Bestine Kazadi Ditabala, est l’une des congolaises qui a une matière grise incontestée.

Née en Belgique, la fille du célèbre membre du comité de Bana Véa Bana Mbongo, Papa Kazadi d’heureuse mémoire, elle est avocate au barreau de Kinshasa, elle coordonne le bureau de réflexions et d'études congolaises (BREC) et elle dirige un cabinet d’avocats, cabinet d’affaires et des négociations dont elle est l’initiatrice.

Écrivaine, auteure, conteuse elle a à son actif un recueil de 36 poèmes publié en 2006 « Congo Mots pour maux ». Son amour pour le Congo est palpable.  Dans ce recueil, on découvre le cœur d’une femme qui s’ouvre, on y trouve également une expression du cœur et on y entend une voix du Congo qui s’élève pour interpeler, relever, panser la blessure et donner espoir.

Elle est pleinement engagée dans les œuvres caritatives. Cœur de mère, elle est très active dans les dons et les lègues pour les affligés et démunis. Elle a d'ailleurs été reconnu comme étant la première femme Donatrice majeure en RDC pour le programme mondial rotarien ‘‘Polio +’’.  Elle a aussi été la première femme à diriger le Rotary Club de la RDC.


Elle a des multiples casquettes, elle se distingue sur tous les fronts dans lesquels elle est engagée. Graduée en Sciences Sociales et Licenciée en Droit, Bestine Kazadi la poète, auteure, conteur, avocate est aujourd’hui à la tête de la cellule juridique du Président Felix Tshisekedi. Le milieu intellectuel du pays et tous les juristes applaudissent cette nomination méritée.   

Poète, elle a publié deux Recueils de poèmes : ‘‘Congo mots pour maux’’ aux éditions l’Harmattan en 2006, ‘‘Infiniment Femme’’ aux éditions Belges Le Cri : en 2009. Nouvelliste, elle a également écrit dans une compilation de 6 nouvelles de 6 écrivains congolais, ‘‘Nouvelles de Kinshasa’’, une Nouvelle intitulée : ‘‘Parcours d’une vie’’ en 2008 aux éditions françaises SEPIA. Présidente de la Société civile féminine congolaise (SOCIFEC Asbl) réseau qui veut fédérer toutes les femmes autour d’une ambition, d’un défi majeur : ‘‘Le leadership et la participation des femmes congolaises dans les organes de décision et de pouvoir’’. Auteur de ‘‘L’Hymne International des Femmes pour la Paix’’ dont elle a composé les paroles.

Le combat en faveur de la Paix a toujours été son cheval de bataille affirment les femmes et les hommes qui la côtoient. Militante, femme engagée Bestine Kazadi a une passion pour le Congo et milite pour que la femme Congolaise soit cette lumière qui chasse les ténèbres de la guerre, du viol à l'égard de la femme congolaise. Elle a présenté son Hymne : ‘‘ Comme un cadeau de la République Démocratique du Congo au monde pour partager son idéal de la Paix, de l’Unité et de la Solidarité…’’.

Elle le prouve en octobre 2010, lors de l’ouverture officielle de la 3e marche mondiale à Bukavu au Sud-Kivu où 40 délégations de femmes du monde entier ont marché avec les femmes congolaises main dans la main pour la Paix en République Démocratique du Congo.

« Solidarité et unité » caractérise son combat au quotidien, elle est l’une des militantes qui a lutté et continue à lutter pour que la RDC ne soit plus considérée comme la ‘‘Capitale du viol’’ et que la femme Congolaise soit perçue comme ce phare qui éclaire l’obscurité de la guerre pour construire un chemin de lumière, celui d’une Paix durable.

Vive la femme vaillante de la RDC, Vive la femme phare de la RDC. Vive Bestine Kazadi. 

Héros Dorea K.

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs