Politique

Assemblée nationale : ce qui motive la pétition contre Christophe Mbosso d'après un cadre du PPRD

On se croirait sur une scène de théâtre. Le nouveau Président de bureau de l'Assemblée nationale de la RDC, Christophe Mbosso Nkodia qui a remplacé Jeanine Mabunda déchue, est à son tour visé par une pétition. C'est ce que confirme un député national cadre du PPRD Willy Bolia, lors d'une interview accordée ce mercredi 21 avril à Top Congo FM.

Le successeur de Mabunda destituée par la même procédure Pétition des élus serait à son tour  "plus pire que cette première" déclare Willy Bolia qui s'avère également être l'initiateur de ladite pétition contre Mbosso l'accuse de dictature.

" Il ne respecte même pas notre règlement intérieur. Il refuse de donner la parole aux députés FCC, même par motion. Et ce, depuis qu'il était président du bureau d'âge. Quand il dirige les débats, il se permet même d'engueuler les députés comme ses enfants. C'est un manque de considération envers ses collègues", a-t-il poursuivi sur les ondes de cette radio.

L'élu PPRD relève que son action aurait déjà recueilli plusieurs signatures dont il se réserve le droit de ne pas divulguer le nombre pour le moment. Toutefois, il promet de " déposer sa pétition dès qu'elle aura recueilli sa 125e signature".

Mbosso pilote le Bureau de l'Assemblée nationale depuis le 3 février 2021. Il est porté à ce poste par l'Union sacrée de la nation, majorité parlementaire acquise au président de la République, Félix Tshisekedi. Bien avant, il avait également dirigé le bureau d'âge après la destitution de Jeannine Mabunda.

Bahati Kasindi

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs