Sunrise Eco

Voies maritimes : rendre le fleuve Congo navigable de Boma à Kinshasa, nouveau pari du Gouvernement Ilunkamba

La navigabilité du Fleuve Congo précisément dans sa section Kinshasa-Boma était au centre d'un échange entre le Premier ministre ILUNGA ILUNKAMBA et une délégation de l’Autorité de l’ingénierie militaire des Forces Armées Égyptiennes, conduite par le Général MAHMOUD SHAIN. C'était ce mardi 29 septembre au cabinet du Chef du Gouvernement congolais à Kinshasa.

L'objectif de cette rencontre était la poursuite de la coopération entre les deux pays. Celle-ci va devoir passer désormais à travers un nouveau projet qui tient les gouvernements de deux pays à cœur à savoir la réalisation d’études de faisabilité pour la navigabilité du fleuve Congo de Boma jusqu'à Kinshasa. Ce tronçon caractérisé par des rapides. 

Question de l'ajouter au bief moyen qui va de Kinshasa à Kisangani. La seule partie navigable d'une longueur d'environ 13 450 Km. Cela pourra donc permettre de relier la ville de Kisangani à celle de Boma en passant par Kinshasa. C'est-à-dire la possibilité d'acheminer les cargaisons qui arrivent par le port de Boma sur une autre voie que par la route. 

Pour le Général MAHMOUD SHAIN, "l'Égypte et la RDC s’attellent à construire ensemble une nouvelle dynamique de Coopération, et l'Egypte tient au renforcement des liens d'investissements avec la RDC", a-t-il indiqué après la réunion.

L'ambassadeur de l'Égypte en RDC HAMDY SHAABAN, lui, a apprécié l'approche participative du Premier ministre ILUNGA ILUNKAMBA dans cette Coopération sud-Sud.

Il faut noter que les responsables de deux entreprises égyptiennes à savoir ARAB CONTRACTOR et HASSAN ALLAN qui devront intervenir dans le cadre de ce projet étaient aussi présents à la réunion. Et leurs sociétés respectives sont déjà opérationnelles sur le sol congolais dans différents projets en RDC.

Bahati Kasindi 


Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs