Editorial

Corona Virus en RDC : les 5 pistes pour réussir l'État d’urgence (Tribune de Thérèse Umba)

Nous nous trouvons dans une période d’actions potentiellement concrètes et surtout, dans un moment où la réflexion collective occupe une place essentielle. CORONAVIRUS a mis le monde au même niveau. La planète entière est mise à nue.

Toutes les lacunes remontent à la surface. Nous n’allons donc pas nous attarder sur les nôtres car l’heure n’est pas aux pleurnicheries. Il est temps de nous ranger honorablement. 

La RDCongo n’est pas aussi petite qu’elle a toujours semblé l’être. Bien sûr, les moments sont durs. Cependant, une étoile, aussi éclatante soit-elle, a besoin d’obscurité pour luire. Peuple congolais. C’est possible. Ensemble, nous pouvons faire briller le Congo à partir de cet événement malheureux.

 Voici 5 pistes pour y arriver :
1. La confiance : ayons confiance en nous. Ayons le courage de nous assumer nous-mêmes. N’attendons pas d’être sauvés par autrui car le miracle ne proviendra pas d’ailleurs. Au niveau international, chacun s’occupe des siens et souvent sans solution optimale. Encourageons donc le Chef de l’Etat dans ses prises de décisions difficiles. Brandissons la force que nous avons à 
travers notre corps médical en mettant le savoir de sa coordination en exergue.

2. Le complexe : les failles dans l’organisation de grandes puissances se révèlent. Avançons sans complexe en appliquant nos formules. L’organisme humain diffère d’une personne à l’autre selon la culture, l’alimentation ainsi que l’environnement. CORONAVIRUS ne sera pas forcément vaincu par une 
formule universelle.

3. La franchise : Aidons le président de la République en toute sincérité. Adieu 
le temps des courbettes et des lèche-bottes. Evertuons-nous à enrichir la pensée du Chef en lui soumettant des propositions acceptables.

4. La transition : anticipons car Mieux vaut prévenir que guérir. Ne nous voilons pas la face. Après la pandémie, notre pays sera en difficulté comme tant d’autres. La coalition actuelle incarne la formule idéale pour notre pays. Pour la parfaire, nous devons la renforcer au sommet avec le Président de la République et son Premier Ministre. Toutefois, que le corps gouvernemental soit non politisé. Qu’il fasse place aux experts sans tenir compte du quota politique. Le pays a besoin des technocrates qui tiennent les rênes de sorte à ne pas sombrer pendant et après la pandémie. Ceci est aussi l’occasion de refonder le Congo. Que notre pays amorce une transition objective puisque nous n’aurons pas les moyens d’organiser les élections rituelles. Ne faisons pas de la démocratie un rite électoraliste qui ne tienne pas compte du bien-être du peuple.

5. Le courage : il se trouverait dans la solidarité nationale. Le moment n’est pas propice aux ambitions politiques. Toute expression allant à l’encontre de la vision populaire serait purement égoïste. Que la critique soit objective afin 
d’améliorer et non d’affaiblir les efforts de l’équipe dirigeante.

Thérèse Umba
Lire plus
  • Gilbert BASUBI

    Notice: Undefined index: commentair in /home/cp1058685/public_html/postview.php on line 322

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs