Editorial

Rdc-Israël : le Bémol

Le Président entend réactiver au plus vite nos relations diplomatiques avec Israël. Normal.

Le pays de Ben Gourion étant un sujet reconnu de la communauté internationale. En plus, "les Etats n'ont pas d'amis, ils n'ont que des intérêts", dixit le Général De Gaulle qui paraphrasait le Premier ministre britannique Lord Palmerston.

De fait, Israël étant un réceptacle d'expertise à très large spectre, la RDC pourrait tirer profit de la relance des rapports diplomatiques avec l'Etat hébreu. Pourvu, bien entendu, que derrière cette annonce de normalisation, il y ait une vision stratégique.

Sinon, cette relation servira, comme par le passé, davantage le confort sécuritaire du Pouvoir que les intérêts réels du pays. Nombre de leaders africains- dont le Président Mobutu- se rapprochaient, en effet, d'Israël essentiellement pour la protection ou la survie de leurs régimes. Par sa maîtrise hors normes des questions sécuritaires, l'Etat hébreu offrait une espèce d'assurance-vie à des dirigeants du Continent.

Certes, il n'y a pas matière à intenter un procès au numéro1 Rd congolais lorsqu'il met en avant les intérêts réciproques de deux pays pour justifier la relance de l'axe diplomatique Kinshasa-Tel Aviv. Surtout que le chrétien Félix- Antoine Tshisekedi a effectué une virée dans la Bible pour décliner sa fascination par rapport à l'histoire du peuple juif. Une plongée dans les Saintes Ecritures qui parle, naturellement, à l'écrasante majorité des Congolais.

Plus qu'un bémol tout de même. Israël biblique semble à des années - lumière de l'Etat hébreu de nos jours. Pas besoin d'être crack en histoire ou docte en relations internationales pour savoir que l'Etat hébreu est l'archétype du pays qui prend des libertés avec le droit international. En l'occurrence, les dirigeants israéliens font tout pour empêcher l'avènement de l'Etat palestinien dans ses frontières de 1967, comme le stipule la résolution 242 du Conseil de sécurité de l'ONU.

Victimes de la pire des injustices, du summum de l'horreur qu'est la Shoah, les Israéliens s'érigent en force d'occupation sur les territoires palestiniens rendant ainsi impossible la nécessaire solution de deux Etats.

Ce n'est pas la reconduction de la coalition de droite, menée par le Likoud de Benjamin Netanyahou qui faciliterait l'équation. Ce déni du droit international, de justice et de l'autodétermination du peuple palestinien est en contradiction avec les valeurs que charrie l'Israël de la Bible. L'annexion tous azimuts des pans importants des terres palestiniennes à des fins de colonisation heurte la conscience africaine. L'Afrique ayant connu les affres du colonialisme. Là est le hic.

José NAWEJ/Forum des As

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs