Sport

AFRO BASKET-BALL KIGALI 2021: LES LÉOPARDS ENTRE UNE ABSENCE ET UN SACRIFICE SUPRÊME DU GOUVERNEMENT

C'était dans l'air depuis plusieurs semaines mais, cela prend de plus en plus forme et la situation inquiète. Les Léopards Basket-ball séniors,pourtant qualifiés pour la dernière fenêtre des éliminatoires du prochain AFRO BASKET-BALL, voyent leurs chances d'effectuer le déplacement s'amenuiser au jour le jour.

LE DOSSIER FINANCIER TOUJOURS AU CŒUR DES INQUIÉTUDES.

Tout porte à croire,que les échos ne sont pas favorables sur le plan financier dans le dossier des Léopards Basket-ball séniors de la RDC. Plus de trois mois après leur participation à la précédente fenêtre abritée par Kigali, la ville de Monastir en Tunisie, s'apprête à accueillir du 19 au 21 février courant, la dernière étape. Une étape à laquelle doit impérativement prendre part la RDC. Avec deux victoires et un seul revers à Kigali, la RDC est à une victoire de la phase finale de cet AFRO BASKET-BALL. Pour cela, les congolais qui avaient dominé les Centrafricains et Malgaches ,n'ont besoin que d'un succès sur l'un de deux pays pour valider leur ticket.

Malheureusement,au moment où nous couchons ces quelques lignes,la fédération de Basket-ball du Congo, FEBACO, s'interroge si la RDC pourrait être sur le lieu de la compétition en temps voulu.

L'ARGENT POUR LES FUTILITÉS MAIS PAS POUR LE BASKET-BALL


Il n'y a pas longtemps,la mobilisation a été totale au tour du football avec la participation de la RDC au sixième championnat d'Afrique Cameroun 2021. Outre les dépenses traditionnelles bien connues, les Léopards football ont eu droit à l'accompagnement des supporters. Plus d'une centaine de congolais a effectuée le déplacement de Douala et Yaoundé qui Cameroun pour le compte de la RDC. Des déplacements qui ont coûté quasiment une fortune au trésor public. Chaque supporter, en dehors du titre de voyage et même du logement pris en charge totalement par le gouvernement de la République, s'est vu remettre une somme équivalent à 3fois les frais de mission d'un léopard basket. Une discrimination palpable et inexplicable pour un pays qui se veut sportif et où la promotion de l'État de droit est devenue une chanson.


Qu'attend alors le gouvernement par le billais du ministre de tutelle,Amos Mbayo Kitenge de réagir ? Souvent, les dossiers financiers du Basket-ball,ne dépassent 150000$ (cent cinquante mille dollars américains), tous frais y compris(participation, titres de voyage,frais de séjour,frais de mission,frais administratifs et autres). C'est donc une situation à moins de deux semaines qui risque de compromettre les chances de voir la RDC à Kigali au Rwanda dans peu de temps pour une deuxième qualification d'affilée après celle de 2017 à Tunis en Tunisie et qui avait vu la RDC terminait dans le Top 6 après s'être offerte le Nigeria champion en titre d'alors en quarts de finale. 


Il est donc grand temps pour le ministre des sports et loisirs, Amos Mbayo Kitenge de faire le plaidoyer avant qu'il ne soit trop tard pour ces Léopards, hypermotivés par l'esprit de tout donner pour l'honneur du drapeau national de la RDC.

LES SANCTIONS À ÉVITER SI JAMAIS

Et comme le dossier de la précédente fenêtre n'est toujours pas payé par le gouvernement car, se trouvant aux finances depuis bientôt deux mois, les médecins appelés à accompagner les Léopards à Monastir ont jetté l'éponge au motif de ne plus jamais se déplacer sans ni trousse médicale ni non plus des frais à même de faciliter la prise en charge de leurs ménages en leur absence, une absence qui inévitablement coûtera des lourdes amendes réglementaires à la RDC.


Outre les médecins,le problème de la logistique locale se pose avec acuité sans oublier l'épineux problème du test covid 19 sur place en Tunisie qui coûte 85$ à chacun ainsi que les 55$ de Go pass obligatoires au départ de Kinshasa pour chaque membre de la délégation. Les partenaires peuvent aider à couvrir les titres de voyage mais que dire des autres frais? *Ne dit-on pas que l'équipe nationale appartient à l'État congolais qui en est le principal sponsor?* 


 Il y a donc péril en la demeure et il faut vite que le ministre des sports prenne rapidement à bras le corps ce dossier des Léopards Basket-ball avant qu'il'e soit trop tard vu, qu'il y a déjà des amendes à payer avant la participation à cette fenêtre dues à l'absence des Léopards juniors dames et messieurs en décembre 2020 au Caire en Egypte, comme il l'a personnellement fait pour le football tout récemment mais aussi le handball qui vient de participer au championnat du monde au Caire en Egypte

Jean de Dieu Mukendi Yansadi/CP

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs