Sport

Football : Sanga Balende tient son président mais le défi reste énorme

Le Belgo-libanais Ali Alexis Fakih alias Ali doyen, a été élu à l'unanimité président de sa majesté Sanga Balende, ce mercredi 29 juillet 2020, à l'issue de l'Assemblée générale extraordinaire et élective, ténue à Mbujimayi, fief du Club.

Seul candidat déclaré, ALI FAKIH prend officiellement à main les destinés de l'équipe, en succédant ainsi à Alphonse Ngoy Kasanji qui a passé neuf années au service de ce club, jadis membre du big five du football congolais mais depuis en perte de vitesse...

La page Alphonse Ngoyi Kasanji est donc totalement tournée.

C'est juste le nom de Sanga Balende mais, en réalité le nouvel homme fort des "Rouge et Or" n'a hérité que d'une coquille vide et devra rapidement se mettre au travail pour essayer de redorer le blason terni.

Là où d'autres clubs auront besoin de 5millions de dollars de budget, Sanga Balende aura lui besoin de 25millions" a lâché Miguel Matinongina, analyste sportif et intermédiaire (ex agent des joueurs)

Une manière pour cet analyste d'expliquer la situation qu'a traversé le club de Mbujimayi durant les deux dernières saisons, au cours desquelles aucun recrutement sérieux n'a été opéré par le comité sortant que dirigeait l'ancien gouverneur Alphonse Ngoyi Kasanji. 

La raison? Tout porte à croire que l'ancien homme fort ne s'était toujours pas remis de ses émotions après l'imbroglio de la saison 2018-2019 qui a vu Sanga balende chuter à un pas du sacre avant que le triumvirat Vita, Dcmp et Mazembe n'influence la poursuite du championnat et que Vita club ne réussisse son plus grand exploit du 21 ème siècle en remportant le trophée.

Lire ! Sanga Balende : élection ou plébiscite, Ali Fakih installé ce mercredi

Le défi est donc énorme pour cette nouvelle équipe qui vient d'être installée ce mercredi par les autorités compétentes. Parmi les priorités: un coach expérimenté pour aider le staff de Ndonda, des joueurs à même de tenir le rythme du championnat national. À ce sujet,l'administration devra rapidement se mettre au travail pour le renouvellement des contrats de certains cadres et l'acquisition de nouvelles recrues bien que le terrain ne sera pas favorable vu le retard avec lequel ce nouveau comité arrive. 

Jean de Dieu Mukendi Yansadi

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs