A la Une

Tokyo 2021 : en refusant à Marie Branser de porter l'étendard, la RDC manque une occasion en or de montrer qu'elle est désormais un État fréquentable (Didi Mittovilli)

D'ordinaire le porte-drapeau de la délégation sportive est le symbole, l'icône ou encore la coqueluche parmi les athlètes d'une nation qui va participer aux Jeux...

D'ordinaire le porte-drapeau de la délégation sportive est le symbole, l'icône ou encore la coqueluche parmi les athlètes d'une nation qui va participer aux Jeux...

La RD Congo a manifestement raté une occasion en or de montrer en mondovision qu'elle est désormais un État fréquentable, sympathique et digne d'attirer d'autres nationalités pour leur naturalisation...

Et cela est plus fort que n'importe quel discours entendu ces deux dernières années sur «la diplomatie agissante» du nouveau pouvoir de Kinshasa...

Et même sur le plan strictement sportif, notre compatriote Marie Branser détient le titre le plus important de la délégation: elle est championne d'Afrique de sa discipline et de sa catégorie... Dommage qu'on ait appliqué ici, me semble-t-il, le principe à la con «de père et de mère congolais»!


Didi Mittovilli/CP 

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs