A la Une

Assemblée nationale : le bureau d'âge exige 12 millions USD pour organiser la session extraordinaire (AfricaNewsRDC)

Il faudra 12 millions de dollars américains au bureau d'âge pour organiser la session extraordinaire de janvier 2021 à l'Assemblée nationale. L'information vient d'être livrée par le journal AfricaNewsRdc ce mercredi 6 janvier qui publie également une copie du courrier du président de ce bureau daté du 29 décembre 2020, adressé au Premier ministre.

Ce bureau provisoire dirigé par Mboso Kodia Mpuanga, en remplacement de celui de  Jeannine Mabunda déchu en fin d'année 2020, a été autorisé par la Cour constitutionnelle à organiser la session extraordinaire de janvier 2021. Celle-ci permettra d'élire un nouveau bureau définitif, mais aussi poursuivre l'examen des pétitions initiées contre les membres de l'ancien exécutif de la chambre basse du parlement congolais. Ce, avant la poursuite normale des activités. 

C'est dans ce cadre que ce bureau a évolué à 12 millions USD ses dépenses pour  l'organisation de cette  session dite extraordinaire.  

À en croire le même média, la répartition se fait telle que 3.5 millions serviront pour la rémunération des élus, 8 millions pour le fonctionnement et 500.000 pour l'élection du bureau définitif.


Un montant jugé très excessif selon certains analystes au regard du contexte économique très impacté par la crise de la Covid-19. Ils soutiennent également que " l'ancien Vice-président Jean Marc Kabund avait protesté pour 7 millions USD. Un geste héroïque qui lui avait même coûté son fauteuil au bureau de l'Assemblée nationale". "Si c'est vrai qu'ils sont là pour le peuple, ils peuvent quand même revoir ce chiffre en baisse. Nous sommes tous obligés de serrer nos ceintures en ce moment", a indiqué Eugène, étudiant en sciences politiques de l'université de Kinshasa.

Bahati Kasindi

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs