A la Une

Coronavirus : des mesures pour éviter une deuxième vague après la levée de l'état d'urgence

Le commissaire provincial de la police nationale, le Général Sylvano Kasongo annonce qu'à partir de ce mardi 28 juillet, ses agents veilleront au port correct et obligatoire de masques à travers la ville de Kinshasa.

Dans des propos relayés par Top Congo FM, le numéro de la police de Kinshasa indique que "les policiers seront à pied d'œuvre dès demain, c'est à dire mardi 28 juillet pour faire respecter cette mesure et que tout contrevenant sera arrêté et contraint à payer une amende de 5 mille francs congolais".

À l'en croire, cette surveillance ne se limitera pas qu'aux individus. "Les agents de Police feront aussi des tournées pour contrôler les dispositifs d'hygiène, de lavage des mains et de prise de température devant les supermarchés, les bars, les restaurants et autres établissements. Tout établissement qui ne s'exécutera pas, sera fermé", prévient-il. 

Pour le Général Sylvano Kasongo, c'est le moment de prendre des dispositions pour ne pas crier à la tracasserie. Car, selon lui, ses agents seront envoyés sur terrain pour s'assurer de la stricte application de ces mesures d'hygiène. "La maladie n'est pas encore terminée", rappelle-t-il.

Le Président de la République avait annoncé le 21 juillet dernier la levée de l'état d'urgence sanitaire décrété depuis le 24 mars. Cette décision s'est accompagnée de la reprise des activités autre fois fermées pour limiter la propagation du coronavirus. Bien que le Chef de l'État a promis des mesures d'encadrement de l'après état d'urgence car le pays était loin d'en finir avec la pandémie,  pour beaucoup de compatriotes, levée des mesures restrictives a signifié fin de la maladie. Cela s'observe par la négligence des gestes barrières. 

C'est donc dans la crainte d'une recrudescence des contaminations que les autorités ont décidé de durcir la veille de l'application de ces mesures dites barrières. 

BK 
Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs