Société

Onip : la megestion de Mentela passée au crible par Inagosi

Déterminée à remettre de l'ordre, la PCA de l'ONIP, l'honorable Geneviève Inagosi s'exécute et donne des ordres sans passer par 4 chemins.

La megestion du DG Ai est passée au crible, il y a quelques mois les agents de cet office si crucial pour la République montaient au créneau pour dénoncer le mauvais traitement qu'ils subissaient de la part du DG AI qui nous rappelons à remplacer l'éminent Professeur Adolphe Lumanu, qui avait lui choisit de siéger à l'Assemblée nationale où il a été réélu pour la troisième comme député national de la Lomami. 

Rabattements, omissions dans le système bancaire pourtant ce dernier est réputé scellé et sans modification sauf sur ordre de l'autorité budgétaire, certains agents ne touchent plus à leur salaire depuis plus de 3 mois déjà et certains touchent le 1/3 de leur salaire respectif. 

Comme le stipule la lettre du PCA adressée à l'administration de la banque Sofi bank s'occupant de la paie des agents de l'ONIP, une instruction de la plus haute hiérarchie de l'ONIP ordonne la cessation immédiate de cette pratique qui piétine le social de ces agents au service de l'État au travers l'ONIP. 

La lettre dit clairement que Monsieur Mentela a instauré un désordre sans précédent pour se servir individuellement au détriment des agents de l'ONIP, au-delà de procéder à des nominations illégales, il saucissonne les salaires des agents et cadres de l'ONIP. 

C'est ce qui justifie le bâton disciplinaire de la PCA, l'honorable Geneviève inagosi

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs