Société

ONIP : Mentela s'enfonce, Inagosi recadre

La mise en place imminente des gestionnaires des entreprises publiques agitent certains gestionnaires des entreprises publiques.

Après plusieurs bavures dénoncées par les agents de l'ONIP victimes de l'autoritarisme de leur DG ai qui après avoir succédé au Professeur Adolphe Lumanu, élu député de la Lomami et siégeant à l'Assemblée nationale; Mr Mentela, le DG ai procède à des mises en places non autorisées, non conformes aux textes légaux. Dernièrement il a procédé à la nomination des agents de commandement pour les futures extensions de l'ONIP dans les provinces et ceux - ci ont été même notifiés à l'insu du PCA, qui vient de procéder à l'annulation de cette série des nominations. 

Il y a quelques mois la vice primature de l'intérieur avait mis en place une commission pour statuer sur un cas encore flagrant et alarmant, le DG ai avait élagué les noms de certains agents recrutés depuis 2014 - 2015 et il avait même rabattu les salaires de plus d'une vingtaine  d'experts, agents réguliers et permanents de l'ONIP. 

Le DG ai se tire à nouveau une balle dans le pied, et la réprimande de l'honorable Geneviève Inagosi ne s'est pas fait attendre, celle - ci évoque un manquement grave de la part du DG ai qui a procédé aux nominations de manière unilatérale. 

Pourquoi une telle agitation ? 

À l'approche du coup de sifflet final, on se précipite à caser nièces, neveux, proches et éventuels membres du parti au détriment du principe maitresse du Chef de L'Etat le peuple d'abord. 


Hecto Kilo

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs