Société

Coronavirus à Kinshasa : panique générale à l’hôpital de l’Amitié sino-congolaise de N’djili

La panique a été générale mercredi 11 février à l’hôpital de l’Amitié sino-congolaise de N’djili à la suite de rumeurs du transfert du malade atteint de Coronavirus.

Selon les témoignages, le malade aurait été transféré mardi soir dans cet hôpital, créant une panique non seulement chez le personnel soignant mais aussi dans la population environnante

Tous les médecins et infirmiers de l’hôpital de l’Amitié sino-congolaise de N’djili évitent d’y accéder par crainte de contamination. Tous sont dehors avec les masques de protection au nez et à la bouche.

Ils affirment ne pas comprendre pourquoi ce cas a été transféré dans leur hôpital, alors qu’il n’est pas spécialisé pour prendre en charge des cas de Coronavirus.

Pendant ce temps, la population de N’djili est en alerte générale. Elle plaide pour un transfert immédiat de ce cas de Coronavirus à Kinkole, où le gouvernement avait annoncé avoir aménagé un centre spécialisé.

Révoltés, ces habitants reprochent au gouvernement d’avoir transféré ce cas dans cet hôpital, « sans tenir compte de la forte densité de la population (district) de la Tshangu ».

Radio Okapi via Sunrise RDC

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs