Société

Kinshasa : une barrière policière en plein Rond point Victoire

C'est depuis le début d'après-midi de ce vendredi 19 février que les usagers de l'avenue Kasavubu tout près de son croisement avec l'avenue Victoire ont constaté le placement d'une barrière policière pour le contrôle des automobilistes.

Le contrôle se porte sur la détention par les conducteurs de la ville province de Kinshasa d'un permis de conduire en cours de validité,  « On va mener des actions pédagogiques pour exhorter les gens à respecter la loi en ayant leur permis. Beaucoup n’en ont pas », dit le Général Sulvano Kasongo, avait expliqué le commissaire provincial de la police la semaine dernière qui avait aussi annoncé des actions contre les roulages indignes. 

C'était sans dire exactement quand prendra fin cette action. " Le hic, est que la production et la délivrance des permis de conduire se sont arrêtées depuis 2017. Et moi, le mien devait expirer l'an dernier", s'est indigné un conducteur de taxi obligé déposer ses passagers en provenance du centre-ville à la place YMCA par peur des représailles. En lieu et place de la maison de la Bible comme à l'accoutumée. 

Un autre rencontré sur le tronçon Limete-Boulevard a abordé dans le même ordre en s'étonnant que l'État exige ce qu'il est incapable de disponibiliser. " Qu'il fasse ce qui est important et dans l'intérêt de la population. Exiger des permis c'est bien beau mais où l'avoir ? Vous voyez dans quel pays est-ce nous vivons ? Pourquoi n'avoir pas commencé par penser au solution en amont ?", a-t-il ajouté.