Société

l'Onip est la seule institution habilitée à délivrer la carte d'identité.

Les récentes nominations par le chef de l'État prouve à suffisance sa volonté de placer l'Onip au premier plan pour doter au peuple Congolais la carte d'identité et par ricochet constituer le fichier général de la population.

C'est dans ce cadre que le comité de pilotage du registre national s'est réuni sous la guidance du Vice premier ministre, ministre de l'intérieur, cette rencontre a réuni plusieurs membres du gouvernement, et le Directeur Général de l'Onip y était entant qu'organe désigné pour mener à bon port la volonté du chef de l'État de doter au pays d'un fichier général de l'identification de la population, un élément crucial dans l'existence et le fonctionnement d'un État.

Il faudra noter que la constitution du fichier d’indentification de la population de l’Etat civil va combler le vide dû au dysfonctionnement criant lié à l’absence des données du service de l’Etat civil dont le dernier recensement de la population remonte à 1984. 

Le gouvernement ayant confié à l’Office National d’Identification la mission d’octroyer la carte biométrique d’identité nationale ainsi que la délivrance de la carte de résident pour étrangers. Le gouvernement est donc le premier partenaire majeur dans ce processus qui doit commencer par la dotation des moyens financiers et techniques à l'Onip pour que l'institution se mette au travail.

La maitrise des données démographiques, a-t-il précisé, va permettre à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de fiabiliser son fichier électoral et l’élaboration de la cartographie électorale en vue de mieux déterminer les circonscriptions électorales.

L’ONIP a besoin de l’accompagnement de la population dont sa mission principale consiste à identifier systématiquement la population, gérer le ficher général de la population et délivrer la carte biométrique d’identification de la population.

A ce titre l'Onip est donc la seule institution habilitée à délivrer la carte d'identité au peuple Congolais. 

Bien que les missions de l’ONIP sont à exécuter dans un contexte particulier de la République Démocratique du Congo, cet établissement vient pour rassurer et mettre fin aux massives manipulations et extrapolations supposées de chiffres de la population et garantir à chaque congolais où qu'il soit son identité.

Il est important de savoir que sur le plan politique, les atouts de la maitrise du fichier général de la population va contribuer à la restauration et la consolidation de l’autorité de l’Etat sur une population bien dénombrée et bien identifiée, dont il faut avoir une connaissance parfaite, autant que de tous les autres éléments constitutifs de l’Etat, à savoir, son territoire, son autorité et sa reconnaissance internationale.

l’identification des personnes est la clé de voûte de l’exercice des droits démocratiques tels que la participation aux élections et la protection des données personnelles. Elles permettent de répondre aux besoins liés à la préparation d’un processus électoral démocratique et de produire des données pouvant permettre la répartition des sièges électoraux sur base d’un dénombrement de la population.

l’ONIP luttera contre l’usurpation d’identité : les données biométriques intégrées dans le titre d’identité permettent de s’assurer que le détenteur du document est bien qi il prétend être ; la lutte contre la fraude , le trafic de drogue, le trafic illicite d’armes, le trafic d’enfants et le terrorisme sous toutes ses formes ;l’identification des personnes avec un accroissement d’information sur le lien de parenté, l’utilisation des données biométriques ; la falsification de la traçabilité et de l’identification des personnes recherchées par la police ou par la justice à travers les données biométriques ou physique ; le fichage des criminels et une solution à une multiplicité des problèmes de migration et de nationalité.

L’identification de la population a l’avantage de mettre fin au système déclaratif de l’âge et de la nationalité en dehors du fichier général de la population et de la carte d’identité.

Au plan économique, l’identification permet de facilité la production des données pouvant permettre l’élaboration des budgets avec une parfaite connaissance des données démographiques des entités locales décentralisées.

La mise à jour du fichier électoral exploitera les données du fichier général de la population, les listes des électeurs seront publiées sans devoir faire une opération onéreuse et répétitive d’identification des électeurs.

En conclusion, il est donc crucial de doter l'Onip des moyens nécessaires pour que ses missions soient effectives.


Héros Dorea Kibambe.

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs