Société

11 juillet, journée internationale de la population : qui est-ce qui décide ?

Le monde entier célèbre aujourd'hui 11 juillet la journée internationale de la Population. C'est une journée internationale de plus durant laquelle il faudra célébrer, fêter, commémorer ou sensibiliser sur un sujet bien défini qu'est la population mondiale et tout ce qui va avec à savoir, la fécondité, la natalité, la mortalité, etc.

Et si nous parlions un peu des objectifs de ces journées internationales ? D'après le site des Nations Unies un.org, "chaque journée internationale représente une opportunité d’informer le grand public sur des thèmes liés à des enjeux majeurs comme les droits fondamentaux, le développement durable ou la santé. Ces journées sont l’occasion pour les pouvoirs publics, mais aussi la société civile d’organiser des activités de sensibilisation et de mobiliser des ressources". 

Ceci nous envoie illico à la question de savoir qui est-ce qui décide qu'une journée soit internationale en mémoire de telle ou telle autre chose, sujet, individu ou thématique? Euh ben, toujours selon les Nations unies c'est en grande partie elles via ses Etats membres réunis en Assemblée générale. Mais il arrive aussi que ce soient ses institutions spécialisées du Système des Nations Unies par exemple l'Unicef, l'UNFPA, l'UNESCO, ou des pays lorsqu'il s'agit des journées nationales. L'objectif reste bien sûre d'attirer l’attention du public sur des sujets plus pointus, par exemple dans le domaine de la santé avec la journée mondiale du sida célébrée le 1er décembre de chaque année, de l'environnement dont la date choisie est le 5 juin de tous les ans ou encore de la femme chaque 8 mars. 

D'après le même site, " certains thèmes, comme l’aide humanitaire, la jeunesse ou les réfugiés, semblent évidents au regard des questions qui dominent l’actualité et le champ d’action des Nations Unies. D’autres sujets peuvent paraître pour le moins curieux, mais attirent en réalité notre attention sur un enjeu important du monde ou un aspect essentiel de la vie humaine", y lit-on. 


"Par exemple, la journée des toilettes met en lumière les conséquences du manque d’assainissement pour près des deux tiers des habitants de la planète. La journée des abeilles souligne à quel point la production agricole mondiale est dépendante de ces pollinisateurs de plus en plus menacés par les activités humaines. D’autres journées nous amènent également à tirer les leçons des atrocités du passé ou à célébrer ceux qui ont tant lutté pour notre avenir", conclut le site un.org. 

Ceci nous pousse donc à la conclusion selon laquelle il faut bien que ce jour, celui du 11 juillet arrive pour que nous nous nous rappelions de l'évolution démographique sur notre planète. Surtout cette année durant laquelle la population mondiale a été frappée de plein fouet par le Coronavirus en perdant environ 560.209 des ses  7,7 milliards des membres  en moins de 4 mois. Sans compter le rythme de vie qui a dû être chamboulé à cause de la même crise. 

Bahati KASINDI

Lire plus

Laisser votre commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Articles Relatifs